A 120 jours du 1er tour, presser le pas pour faire avancer l’union de la Droite et des Centres à Paris ! #UDI #Modem #UMP #Paris2014

 

Contribution au débat, par Eric HELARD, vice-président de la Fédération UDI de Paris, Conseiller de Paris du 16ème arrondissement

Dans quatre mois exactement, les parisiens auront déposé dans l’urne un bulletin pour choisir les qualifié(e)s du second tour de l’élection municipale : c’est donc presque demain !

Passées les fêtes de fin d’année et la trêve des confiseurs, le temps filera vite pour convaincre les électeurs de faire le bon choix pour la capitale.

Aujourd’hui, à gauche, le paysage est clair : on connait les têtes de liste, on connait les alliances, on connait les projets. A droite et au centre, tout est encore mouvant : à l’UDI, nous menons campagne autour de notre chef de file, Christian Saint-Etienne, le Modem est engagé derrière Marielle de Sarnez, et l’UMP a choisi pour leader Nathalie Kosciusko-Morizet.

La gauche fait campagne tandis que la Droite et les Centres ne savent pas encore s’ils vont aller au combat unis ou séparés ! Cette situation ne peut perdurer car beaucoup de nos électeurs qui veulent une autre politique à Paris, sont déboussolés, craignent les ravages de la division et nous posent une question simple : « alors, alliance ou pas dès le premier tour ? ». Le temps est venu de leur donner une réponse ! Je ne peux imaginer pour ma part que les grandes familles du Centre et de l’UMP affrontent la campagne « éparpillées façon puzzle » : l’expérience prouve que la gauche se retrouve toujours malgré tout au second tour alors que dans nos familles, les cicatrices peinent à se refermer.

L’UDI et le Modem désormais unis dans l’Alternative grâce aux efforts louables de Jean-Louis Borloo et de Francois Bayrou font du Centre une force incontournable pour gagner le cœur des parisiens. Reste désormais la confrontation des projets : sont-ils si différents qu’ils nécessitent un affrontement au premier tour ? Je n’en suis pas certain : si chacun y met du sien, on doit pouvoir très vite être d’accord sur l’essentiel et s’enrichir les uns les autres. Evidement, l’union est exigeante : ce n’est pas le ralliement pur et simple, ce n’est pas non plus les miettes laissées aux partenaires. L’union, c’est du respect et des engagements.

Nos dirigeants doivent dans les jours prochains prendre des décisions importantes : nous, élus et militants, bien évidemment, nous les suivrons ! Mais, faisons vite : la gauche occupe pleinement le terrain ! Alors, pour créer une dynamique nouvelle, pourquoi ne pas montrer aux électrices et aux électeurs qui veulent le changement, qu’une seule et même équipe rassemblant toutes les composantes de la Droite et du Centre sollicite leurs suffrages pour que Paris vive l’alternance ? Pardon, j’allais dire l’alternative ! 

Publicités
À propos

Conseiller de Paris, délégué auprès du Maire du XVIème arrondissement, chargé des affaires européennes et internationales, Vice-Président du Groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris, Vice-Président du Groupe UDI à la Métropole du Grand Paris

Publié dans Coups de coeur, coups de gueule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter : Alternative_16e

Rejoignez 1 573 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :