Une police municipale pour la prévention et la sécurité des parisiens @groupeUDIModem

Madame la Maire, mes chers collègues,

 

Paris connaît de longue date des enjeux de sécurité à la dimension de sa réalité urbaine : avec 2,2 millions d’habitants, plus de 30 000 habitants/km², elle est la plus densément peuplée de l’Union Européenne, ce qui a des conséquences directes sur la conduite des politiques de sécurité et le maillage territorial que les acteurs institutionnels peuvent mettre en place.

 

D’un côté, la densité justifie le développement ou le maintien de structures de proximité en responsabilité au niveau de l’arrondissement ou du quartier voire du micro-quartier, de l’autre, Paris, capitale politique, institutionnelle et culturelle suscite des évènements de grande ampleur et des risques spécifiques que l’Etat doit prendre en charge et protéger, la menace terroriste est là pour nous le rappeler.

 

Les attentes de nos concitoyens sont fortes : ils réclament action et performance : or, par son archaïsme, Le statut actuel de Paris est un frein à l’efficacité. La Maire n’a pas autorité sur la police qui agit sur son territoire. La responsabilité, l’organisation, la fixation des priorités de l’intervention de la police dans la capitale incombent au Préfet. L’incarnation du pouvoir de police administrative du Maire de Paris (assurer l’ordre public) est réduite à deux éléments : d’une part, le Plan de prévention et de sécurité quinquennal que nous examinons aujourd’hui, catalogue de bonnes intentions dépourvues d’objectifs chiffrés ; d’autre part, un chèque annuel de plus de 300 millions d’euros à l’ordre de la Préfecture de Police, pour financer les 2000 agents de surveillance sur la voie publique qui interviennent pour la « Ville de Paris ». La Maire de Paris finance une police qu’elle ne contrôle pas. C’est une anomalie que le centre dénonce depuis fort longtemps sur ces bancs. Ainsi, quand les Parisiens se plaignent du déclin de leur cadre de vie, des atteintes à la tranquillité de leur quartier, des incivilités banalisées, l’absence de propreté… la Maire a aujourd’hui un argument de poids: elle n’est pas responsable !

La Ville de Paris ne parlera sérieusement de prévention et de sécurité qu’à partir du moment où elle disposera de ses propres effectifs, auxquels elle assignera ses propres objectifs en fonction des attentes en matière de tranquillité, de sécurité, de ses administrés. Voilà la logique qui doit prévaloir.

Il ne s’agit pas pour la police de quartier de se substituer à la police nationale, mais de jouer un rôle majeur dans la prévention et le maintien de la tranquillité des parisiens, au quotidien. Son rôle sera fondamental car adapté aux circonstances locales propres à chaque arrondissement : les vols à la tire près des grands magasins à Noel, la mendicité et les pickpockets aux abords des lieux touristiques, l’engorgement du trafic dans les points névralgiques (place de Clichy, porte Maillot…) les atteintes à la propreté au bord du Canal Saint Martin ou du Champ de Mars, les exemples locaux sont légion.

Je le redis, Paris est un territoire urbain diversifié qui justifie un ajustement ciblé des dispositifs de prévention de la délinquance.

L’adaptation des missions aux circonstances du terrain, c’est ça la plus-value de la police municipale que nous appelons de nos vœux. Elle constituera une réponse cohérente et attendue au ras le bol de nombreux parisiens et parisiennes qui n’osent plus fréquenter certains lieux, ou sont exaspérés d’y vivre.

Enfin, je voudrais souligner l’intérêt que le groupe UDI-Modem porte au développement de la vidéoprotection qui apparait comme une des mesures cohérentes à prendre en matière de prévention et de sécurité.

Nous ne sommes pas naïfs : à elle seule, la vidéoprotection n’empêche pas le crime, ni ne dissuade celui qui compte le commettre. En revanche, et ce n’est pas rien de le reconnaitre, elle permet aux enquêteurs, en cas d’infraction, d’identifier plus facilement l’auteur présumé d’une infraction pour le traduire en justice.

Il faut saluer le Plan vidéosurveillance 2009-2014 et souligner que l’installation de 1100 caméras dans des zones identifiées (points de délinquance connus, et points de circulations précis) est un progrès nécessaire mais insuffisant : nous proposons de doubler le nombre de caméras par un nouveau plan quinquennal qui permettra de pallier à certaines insuffisances constatées sur le terrain.

L’idée n’est pas de vouloir concurrencer Londres sur le terrain quantitatif, nous en sommes loin…  (10 000 caméras de lutte contre la criminalité, et si l’on compte les caméras dans les commerces et les immeubles, on arrive à 500 000), mais d’identifier des zones (et pas uniquement les nouvelles zones d’aménagement, comme le prévoit le CPPS) où leur installation permettrait de lutter plus efficacement contre la criminalité (trafics de drogues, violences, dégradations)…

J’ajoute que la charte éthique encadrant le fonctionnement et le traitement des images de vidéo-protection par le Maire et le Préfet de police de Paris est de nature à convaincre les derniers récalcitrants du bien fondé de ce dispositif.

Voici en complément de ce qu’a présenté Marielle de Sarnez, les pistes de réflexion que le groupe UDI-Modem souhaitait vous livrer à l’occasion de ce débat sur le CPPS.

Je vous remercie.

 

Erci Helard

Publicités
À propos

Conseiller de Paris, délégué auprès du Maire du XVIème arrondissement, chargé des affaires européennes et internationales, Vice-Président du Groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris, Vice-Président du Groupe UDI à la Métropole du Grand Paris

Publié dans Coups de coeur, coups de gueule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter : Alternative_16e

Rejoignez 1 573 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :